DSCF1821

Pour beaucoup, Amrita Sher-Gil est vue comme la Frida Kahlo indienne. Née d’un père d’origine panjabi sikh et d’une mère juive hongroise, c’est en Europe que la petite fait ses classes au sein d'un milieu bourgeois. A Budapest tout d’abord, où Amrita se retrouve à suivre les préceptes de son célèbre oncle spécialiste de la civilisation indienne, Ervin Baktay. Il a été l’un des tous premiers à encourager les dons de la jeune enfant, n’hésitant pas à donner son avis sur ses œuvres. Il est par ailleurs celui qui lui donna l’idée d’utiliser les servantes comme modèle.

En 1921, la famille déménage pour l’Inde. C’est à cette période qu’Amrita commence le violon ainsi que le piano, en compagnie de ses sœurs. Enfants prodiges, elles ne tardent pas à donner des concerts au Gaiety Theatre de Shimla. Elle suit également des cours de peinture, même si officieusement, Amrita peint depuis ses cinq ans.

kahlo-sum_2576058b

En 1923, Amrita retourne en Europe en compagnie de sa mère, chanteuse d'opéra, et intègre une école d’art à Florence. Même si elle n’y reste qu’une année, ses toiles sont présentées à des maîtres italiens. A l’âge de 16 ans, elle rejoint Paris, où elle puise son inspiration dans les travaux de Cézanne et de Gauguin. Son style, fortement imprégné par la peinture européenne, évoque le cercle d’artiste en vogue durant les années 30.

Son premier travail important, intitulé Young Girls, lui permet dès 1933, de faire une entrée fracassante au Grand Salon de Paris, faisant d’elle la première femme d'origine indienne à recevoir le titre d’associée.

tumblr_n5ay7rz8901ta84z0o1_1280

Pourtant, malgré ce succès, Amrita choisit en 1934 de rentrer en Inde afin de partir à la redécouverte de ses origines et de son histoire. Fortement influencée par les écoles mongole et pakari, Amrita s’inspire des grands classiques indiens. Attirée par la philosophie de Ghandi, elle peint la pauvreté et la détresse de son pays. Elle s'intéresse également à la femme et réalise plusieurs tableaux en rapport à la nudité.

I can only paint in India. Europe belongs to Picasso, Matisse, Braque…India belongs to me.

tumblr_nigj53Trjy1qizpqvo1_540

tumblr_ncnlxtrPna1ry4cywo1_r1_1280

tumblr_n5ay7rz8901ta84z0o4_1280

tumblr_nj980bykmQ1u4tavto1_540

tumblr_nfk0o2l3831u4tavto1_1280

Décidant de se marier à son cousin docteur, Amrita surprend tout le monde par ce choix. Peut-être est-ce en raison à ses relations amoureuses peu conventionnelles pour l’époque, où elle a enchainé les histoires avec des hommes et des femmes. Two women fait par ailleurs écho pour certains à son amante Marie Louise, avec qui elle se serait représentée.

Décédée en 1941 à la suite d’un nouvel avortement, Amrita laisse un héritage culturel conséquent pour l'Inde.