1399064_547286858690685_404256688_o

D'une certaine manière, les groupies ont toujours possédé un art, celui de la bite. Il était donc tout naturel qu'une d'entre elles finisse par rendre hommage au concept. Cynthia Plaster Caster n'était pourtant prédestinée à rendre compte d'un tel choix artistique. Enfant timide, la petite Cynthia cherche par tous les moyens de se rapprocher du sexe opposé. Les années 60, l'amour libre et le rock ont pourtant fini par répondre à ses questions existentielles. C'est ainsi que la môme Caster se lance dans l'arène, après que l'un de ses profs d'art ne pose comme devoir de mouler un objet solide avec du plâtre. La route est tracée : elle moulera les sexes des rock stars, même si elle avouera plus tard au journaliste Richard Bellia, « que l’idée, c’était surtout de se faire sauter.» 

tumblr_n145isJcGC1tpf5b1o1_500

C'est ainsi qu'elle se met méticuleusement au travail, consignant soigneusement dans un cahier chacun de ses moulages avec un compte rendu détaillé et un numéro. Le 25 février 68, chambre 1628 du Conrad Hilton, Cynthia Plaster Caster plonge la bite d’Hendrix dans un carton à lait de deux litres rempli de plâtre tiède. Pièce numérotée 00004. La légende est née.

1909240_595688557183848_1550268366_o

Bien évidemment, Caster ne voit pas ça comme de l'art, contrairement à Frank Zappa, qui lui, est, totalement fasciné. Il se prend d'une certaine manière pour son mécène tandis qu'elle devient la nounou de ses enfants. Petit à petit, Cynthia se fait donc un nom parmi la scène de l'époque. Le groupe Kiss fait une chanson sur ses moulages et Zappa voit déjà une exposition pour sa petite protégée. Par manque de sujets, le projet n'aboutit cependant pas : « Le truc, c’est que je ne fais pas de moulages à la demande, sinon, je serais super riche. Faut toujours que ce soit mon idée… ». En 2001, un documentaire a été réalisé sur son oeuvre, intitulé tout simplement Plaster Caster.

Récemment, elle s'est aussi intéressée aux seins des chanteuses, de Laetitia de Stereolab aux filles de L7, tous accrochés dans le salon de son appartement. Elle souhaite aujourd'hui "passer la main" et former de nouvelles filles : « Le plâtre, ça sèche vite, faut être synchro. Le mieux, c’est une copine qui suce le mec pendant qu’une autre prépare le mix. Ah oui, et ne pas oublier de mettre un corps gras sur les poils, sinon, ça accroche.»

Tout un programme.