En 1996 sort The Watermelon Woman. Film lesbian américain, il est réalisé part Cheryl Dunye, première femme réalisatrice américaine noire ouvertement homosexuelle. Dans ce long-métrage aux allures de faux-documentaire, l'employée d'un video club, apprentie-réalisatrice à ses heures perdues, se lance dans la reconstitution de la vie d'une actrice oubliée des années 30. Cette actrice afro américaine inventée de toutes pièces par Dunye nous plonge dans la réalité des actrices noires de l'époque, occupant la plupart du temps des rôles dégrandants pour l'image des personnes de couleur. Mais, originalité, il se focalise aussi sur la sexualité de ces femmes, en y intégrant à l'histoire une romance avec une réalisatrice blanche.